AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Conseils des ministres > Conseil des Ministres du 28 juillet 2011

Conseil des Ministres du 28 juillet 2011

Le Conseil des Ministres s’est réuni le jeudi 28 juillet 2011, à partir de 10 heures, au Palais de la République, sous la présidence de Son Excellence Maître Abdoulaye WADE, Président de la République.

Le Chef de l’Etat a fait part au Conseil des audiences qu’il a accordées à plusieurs personnalités parmi lesquelles :

  • S.E.Mme Khadijatu BASSIR, Ambassadeur de Sierra Leone, venue lui présenter ses lettres de créances ;
  • S.E.M. Nicolas NORMAND, Ambassadeur de France à Dakar ;
  • S.E.M Gidéon BEHAR, Ambassadeur d’Israël à Dakar ;
  • S.E.Mme Maimouna Sourang NDIR, Ambassadeur du Sénégal à Paris ;
  • S.E.M. CHOUCAIR, Consul Honoraire de la République d’Angola à Dakar, venu lui faire une visite d’adieux ;
  • M. Sidiki KONARE, Ministre des PME de la République de Côte d’Ivoire et Porte parole des Forces Nouvelles ;
  • Mme Khady MBOW, ancienne Ministre ;
  • Me Nadia CAMARA membre de l’Association des Jeunes Avocats du Mali en compagnie de Me Antoine MBENGUE ;
  • M. Fara Ndiaye TALL, Directeur Général de l’Agence d’Aménagement et de Promotion des Sites Industriels (APROSI) ;
  • M. Christina ADEVOLANDE, Président de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) ;
  • M. Abbas JABER, Président Directeur - Général d’Avens-SUNEOR ;
  • M. Moustapha DIENG, Président de la Convention Nationale des Personnes Agées du Sénégal (CNPAS) ;
  • Une délégation des lauréats de l’édition 2011 du Concours Général ;
  • Une délégation de candidats du Festival au Royaume des Enfants.

Au titre de ses activités, le Président de la République a informé le Conseil avoir accueilli, le mercredi 27 juillet 2011, Son Excellence Monsieur Robert MUGABE, Président de la République du Zimbabwe, qui a effectué une escale à Dakar.

Le Chef de l’Etat a également présidé la cérémonie de remise des clés des maisons offertes aux Lionnes du Basket, Championnes d’Afrique.

Le Président de la République a souhaité la bienvenue au nouveau Ministre chargé des élections, en soulignant les qualités techniques et la probité de ce haut fonctionnaire apolitique qui gère, depuis plus d’une décennie, les processus électoraux au Sénégal. Il lui a exprimé ses vœux de réussite dans ses nouvelles fonctions.

Répondant à la demande de la classe politique et des citoyens, ainsi qu’à la nécessité de tenir compte des contraintes techniques de l’administration électorale, le Chef de l’Etat a accepté de prolonger, une nouvelle fois, la révision exceptionnelle des listes électorales jusqu’au 15 août 2011.

Revenant sur l’audience qu’il a accordée à S.E.M. Nicolas NORMAND, Ambassadeur de France à Dakar, le Président de la République a informé le Conseil que, dans le cadre du retrait des militaires français basés à Dakar, la restitution des bâtiments occupés par l’Armée française sera effective à partir du 31 juillet 2011. Il a exprimé le souhait de visiter lesdits bâtiments.

Par ailleurs, le Chef de l’Etat a donné des instructions au Ministre chargé de la Décentralisation et des Collectivités locales pour que les décrets d’application de la loi portant statut général des travailleurs des Collectivités locales soient traités avec diligence et soumis au Gouvernement dans les meilleurs délais.

Sur un autre plan, le Président de la République a fait part de sa préoccupation quant à la gestion des eaux usées à Cambérène. Dans ce cadre, il a demandé au Premier Ministre, en rapport avec le Ministre chargé de l’Assainissement, d’engager les concertations avec les partenaires et d’informer le plus largement possible les populations sur le projet de construction de l’émissaire en mer de Cambérène qui doit être dévié pour donner satisfaction aux population et, réalisé avant la fin de l’année.

Le Chef de l’Etat, également préoccupé par la situation de la Commune de Wakhinane Nimzat, où se posent aussi des problèmes de gestion des eaux usées, notamment au niveau du bassin de rétention, a donné des instructions au Ministre d’Etat, chargé de l’Hydraulique et au Ministre chargé de l’Assainissement pour trouver une solution idoine et urgente à cette situation qui constitue une menace pour la santé publique. Abordant la question de l’efficacité et de la diligence dans la mise en œuvre des projets du Gouvernement, le Chef de l’Etat a déploré la faiblesse des taux de décaissement qui se répercute sur leur bonne exécution. Il a demandé au Gouvernement de trouver des solutions pour surmonter cette difficulté tout en respectant les règles de transparence. A cet effet, il a donné des instructions au Premier Ministre pour tenir un Conseil Interministériel auquel seront conviés les partenaires au développement en vue d’améliorer les taux de décaissement.

Dans le cadre du suivi du déroulement de la présente campagne agricole, le Président de la République s’est félicité des succès enregistrés par la GOANA qui constitue une vision et une initiative appréciée tant au plan national que par les partenaires au développement. Depuis son démarrage, il y a de cela 3 ans, la GOANA a permis à notre Pays d’accroire considérablement la production et la productivité de plusieurs spéculations agricoles, et d’améliorer ainsi les revenus et le bien être des populations du monde rural.

Toujours dans le domaine agricole, le Chef de l’Etat a donné des instructions au Ministre de l’Agriculture pour :

  • renforcer le plan REVA, en rapport avec les partenaires au développement en mettant en place des fermes agricoles pilotes dans toutes les communautés rurales ; ceci, afin de permettre aux agriculteurs de cultiver en toute saison ;
  • prendre les dispositions nécessaires en vue de promouvoir la floriculture et des spéculations comme le manioc, le bissap et le niébé dans le cadre de la politique de diversification agricole ;
  • mettre en place des unités de transformation industrielle du manioc. En vue d’atténuer les difficultés auxquelles les pêcheurs de Saint-Louis sont confrontés, le Président de la République a demandé au Ministre chargé de la Pisciculture d’installer un bassin de pisciculture dans le Gandiol.

Le Chef de l’Etat a informé le Conseil de la visite qu’il effectuera à Touba du vendredi 29 au samedi 30 juillet 2011 sur invitation du Khalife Général des Mourides.

Dans sa communication, le Premier Ministre a informé le Conseil de la mission qu’il a effectuée en République Islamique de Mauritanie où il a porté un message spécial du Chef de l’Etat à l’intention de son homologue mauritanien, Son Excellence, Monsieur Mohamed Ould Abdel AZIZ.

Au cours de l’audience qu’il lui a accordée, a dit le Premier Ministre, le Président de la République de Mauritanie a exprimé toute son appréciation pour la qualité de nos relations et invité à conjuguer nos efforts en vue de les raffermir davantage.

A cet effet, le Comité de suivi de la Grande Commission Mixte sénégalo-mauritanienne sera appelé à se réunir très prochainement. Le Premier Ministre était accompagné du Ministre chargé des Transports terrestres qui a eu, en marge de cette visite, de fructueux échanges avec son homologue mauritanien.

Le Premier Ministre a ensuite informé le Conseil avoir présidé une importante cérémonie de réception d’équipements destinés aux structures sanitaires de notre pays, financés pour plus d’un milliard de francs avec les ressources du budget consolidé d’investissement.

Il a également présidé la cérémonie de sortie de promotion organisée par les étudiants inscrits en Maîtrise à la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques.

Le Premier Ministre a fait part des audiences qu’il a accordées à :

  • Son Excellence Monsieur Gideon BEHAR, Ambassadeur d’Israël au Sénégal, venu lui faire ses adieux ;
  • Monsieur Christian Narcisse ADOVELANDE, Président de la Banque Ouest-africaine de Développement (BOAD).

 Le Ministre d’Etat, Ministre de la Coopération Internationale, des Transports Aériens, des Infrastructures et de l’Energie a informé le Conseil de l’accord de financement signé entre l’Etat du Sénégal et la Banque ouest africaine de développement (BOAD) portant sur un montant total de 57 milliards de francs CFA.

En permettant une augmentation des capacités de production de SENELEC et en contribuant de manière notable au transport et à la distribution de l’électricité, cet accord s’inscrit très concrètement dans les priorités du Plan TÀKKAL.

En effet, il permettra d’installer 100 MW de location supplémentaires dès le mois de septembre prochain et surtout de renforcer les capacités de production permanentes de la SENELEC avec l’acquisition de groupes conteneurisés de 70 MW qui seront déployés rapidement et permettront de remplacer les vieilles centrales de la SENELEC dont le coût d’exploitation est très élevé, de réduire la subvention annuelle allouée par l’Etat au titre de la compensation, et d’arrêter les locations de centrale.

Par cet accord, la BOAD met également à la disposition du Sénégal un prêt de 10 milliards au titre du FDE 2011 complété par un prêt commercial de 10 milliards pour renforcer le volet Transport du Plan TÀKKAL qui constitue un élément essentiel dans la bataille pour fournir aux sénégalais une électricité de qualité.

Le Ministre d’Etat, Ministre de la Coopération Internationale, des Transports Aériens, des Infrastructures et de l’Energie a ensuite fait le point sur la fourniture en électricité. A cet égard, il s’est réjoui du niveau moyen des stocks de combustible dans les centrales qui est d’environ 10 jours grâce au mécanisme du FSE opérationnel depuis début juillet avec le vote de la loi rectificative des finances.

En réalité, a-t-il indiqué, les perturbations actuelles sont essentiellement dues :

  • à des défaillances observées sur le réseau de transport et distribution qui est vétuste ;
  • à la prolongation des opérations de maintenance sur certaines centrales dont la réhabilitation va nécessiter des délais plus longs que prévu ;
  • aux pannes qui frappent les centrales de la SENELEC du fait de l’absence de maintenance au cours des 05 dernières années ;

Enfin, dans sa volonté de nouer un dialogue constructif, loyal et sincère avec l’ensemble des acteurs du Secteur de l’Energie, le Ministre d’Etat, Ministre de la Coopération Internationale, des Transports Aériens, des Infrastructures et de l’Energie a informé le Conseil de l’audience qu’il a accordée le mercredi 27 Juillet 2011 à la convergence syndicale de SENELEC. Au cours de cette audience les deux parties ont échangé sur le Plan TAKKAL notamment dans son volet social. Cette politique de concertation se poursuivra à travers des rencontres avec l’ensemble des travailleurs de SENELEC.

 Le Ministre d’Etat, Ministre de la Famille et des Organisations Féminines a rendu compte de la tournée nationale qu’elle a effectuée. Lors de cette tournée, les thèmes relatifs au renforcement du pouvoir économique des femmes transformatrices de céréales locaux, l’importance de la culture de Jatropha et l’impact de la GOANA sur leurs activités ont été abordés.

 Le Ministre de l’Agriculture a rendu compte de l’exploitation des fermes horticoles dans le Département de Fatick et Nioro. La GOANA, a-t-il dit, est entrée dans une nouvelle phase de production moderne d’agriculture irriguée. Plus de cent (100) jeunes, répartis par groupe de dix (10), exploitent des superficies de 5 ha et ont commencé à mettre sur les marchés urbains plusieurs spéculations, notamment le gombo, la carotte, l’aubergine, et le piment. Les revenus tirés de ces exploitations, a ajouté le Ministre, commencent à changer complètement le niveau de vie de ces populations rurales. Le Gouvernement envisage d’installer au moins 2 fermes de 20 à 50 ha dans chaque Communauté rurale. D’ailleurs, 09 fermes du plan REVA seront achevées au mois de décembre.

Le Sénégal, a souligné le Ministre de l’Agriculture, exporte des bananes bio de qualité internationalement reconnue, produites dans les régions de Sédhiou et de Tambacounda. Cette production va se renforcer et s’élargir à d’autres régions comme Podor, Kolda et Ziguinchor. Quant à l’exportation des produits issus du mil (couscous, farine, etc.), elle a connu un bond en 2011, notamment vers l’Europe et les USA. La production horticole a, elle aussi, connu une croissance sous l’impulsion de la GOANA et des actions menées dans le cadre de la Stratégie de la Croissance Accélérée. Cette production, a-dit le Ministre, a fait passer les exportations horticoles de 6 000 tonnes à 46 000 tonnes en 2010-2011.

 Le Ministre de la Santé et de la Prévention a fait part au Conseil de la tenue, le 21 juillet 2011, d’une cérémonie de réception d’équipements destinés aux structures sanitaires de notre Pays, sous la présidence du Premier Ministre. A l’occasion de cette cérémonie, qui constitue un exemple du partenariat entre l’Etat du Sénégal et la Coopération Luxembourgeoise, 11 ambulances médicalisées, 14 véhicules de liaison, 11 fauteuils dentaires, ainsi que divers équipements hospitaliers cardio-thoraciques, ont été réceptionnés.

 Le Ministre de la Décentralisation et des Collectivités locales a rendu compte au Conseil du bon déroulement de la caravane du développement local dans la région de Kaffrine du 24 au 27 juillet au cours laquelle 3 hôtels communautaires et un poste de santé ont été inaugurés. Les travaux de construction de 05 hôtels communautaires ont été officiellement lancés.

Au sujet de la veille doléance relative au statut général des travailleurs des Collectivités locales, le Ministre a rappelé au Conseil l’adoption par le Parlement, à l’unanimité de ses membres présents, de ladite loi et sa promulgation immédiate par le Président de la République. En ce qui concerne les décrets d’application, 04 ont déjà été signés après avis de la Cours Suprême. Les 02 décrets restant sont entrain de faire l’objet de toutes les diligences nécessaires au niveau de la juridiction compétente. Le Ministre de la Décentralisation et des Collectivités locales a par ailleurs demandé et obtenu du Président de la République, l’autorisation de tenir une rencontre avec les Assistants Communautaires du Sénégal et tous les autres bénéficiaires de la loi.

 Le Ministre de l’Urbanisme, de l’Assainissement et de l’Hygiène Publique a rendu compte au Conseil de la réunion qu’il a tenue avec la Délégation de l’Union Européenne sur le projet de l’émissaire de Cambérène au cours de laquelle, le constat du bon déroulement des travaux terrestres selon le planning prévu a été fait. Quant à la partie maritime, le Gouvernement s’est engagé à faciliter le déroulement des travaux de pose prévus à partir du mois de septembre, conformément au planning arrêté d’accord partie a dit le Ministre.

Le Ministre de l’Urbanisme, de l’Assainissement et de l’Hygiène Publique a également fait le compte rendu de la mission qu’il a effectuée du 19 au 21 juillet 2011 à Kigali où il a pris part à la 3ème Conférence Africaine sur l’Assainissement et l’Hygiène (AFRICASAN3).

 Le Ministre de l’Entreprenariat Féminin et de la Microfinance a rendu compte au Conseil de sa tournée dans la Région de Saint-Louis, plus précisément à Saldé, Ross Béthio et Saint-Louis Commune pour procéder à la remise de notifications de financement de projets aux organisations de femmes. Cette tournée a été l’occasion d’informer et de sensibiliser les femmes pour qu’elles fassent une bonne utilisation des financements reçus. Les populations de ces localités ont exprimé leur reconnaissance au Chef de l’Etat pour sa politique de promotion économique des femmes sénégalaises a dit le Ministre.

 Le Ministre chargé des Ecovillages, des bassins de rétention, des Lacs artificiels et de la Pisciculture a rendu compte de la mise en œuvre des projets piscicoles dans plusieurs localités, notamment Richard-Toll, Ross Béthio, Gandiol, Ziguinchor et Joal. En ce qui concerne Joal, l’étude de la station piscicole est terminée et, grâce à l’appui de la FAO, deux projets de production d’intrants et d’aliments piscicoles, d’un montant de 450 000 000 F CFA, vont démarrer à brève échéance.

Le Conseil a adopté un projet de décret prolongeant une seconde fois la révision exceptionnelle des listes électorales en cours jusqu’au 15 août 2011.

Le Conseil a pris les mesures individuelles suivantes :

  • Monsieur Oumar El Foutiyou BA Aménagiste, précédemment Conseiller Technique au Cabinet du Ministre de la Coopération Internationale des Transports aériens des Infrastructures et de l’Energie est nommé Directeur des Etudes, de la Planification et de la Programmation, à la Direction générale de la Coopération Internationale en remplacement de Monsieur Amadou Lamine SY ;
  • Monsieur Mamadou TALL, Administrateur civil principal de classe exceptionnelle est nommé Directeur Général de l’Ecole nationale d’Administration (ENA), en remplacement de Monsieur Abdoulaye CAMARA ;
  • Colonel El Hadj Mamadou DIA, est nommé Secrétaire Général de la Haute Autorité de l’Aéroport Léopold Sédar Senghor, en remplacement de Monsieur Joseph Moustapha DIAWARA ;
  • Monsieur Léopold DIOUF, Commissaire Divisionnaire de classe exceptionnelle, est nommé Président du Conseil de Surveillance de la Haute Autorité de l’Aéroport Léopold Sédar Senghor, en remplacement de Monsieur Souleymane SECK.

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie